NOUVEAU SPONSOR: JEEWIN, La crème solaire made in France

bisP1280076Je suis très heureuse de vous annoncer un nouveau partenariat avec Jeewin, une marque de cosmétiques conçus par une rideuse dédiée aux rideurs et rideuses de tous poils, imberbes compris. C’est Blandine qui est derrière les éprouvettes pour élaborer les formules de toute la gamme, des crèmes solaires aux  après-solaires en passant par les crèmes chauffantes ou anti-irritations pour ne citer qu’elles. Le seul maquillage que j’ai jamais eu la patience de supporter!

 

Tout est fabriqué en France avec une formulation respectueuse de l’environnement, de la peau ET sans parfum de synthèse, le détail qui tue puisque j’y suis allergique, ça me file des plaques d’eczema. J’en vois certains qui tirent des conclusions hâtives sur mon hygiène corporelle. Si seulement vous saviez, mouahaha!

IMPACT ENVIRONNEMENTAL

En tant que bobo francilienne du 9-2 qui roule en 806 pourri et qui mange bio, l’aspect PME-made in France dans une démarche orientée DD (développement durable) est un aspect non négligeable, voire même non négociable.

jeewin

NOTE:

L’état d’Hawaï est de plus en plus strict sur la composition des crèmes solaires et a interdit certains composés chimiques (l’oxybenzone et l’octinoxate), dangereux pour la santé des coraux. Avec environ 14 000 tonnes de crème diluées dans l’océan chaque année, qui impactent principalement Hawaii et les Caraïbes, il est temps de changer les habitudes et l’état d’Hawaï a pris les devants. Les Jeewin sont bien dans les clous de la réglementation de l’archipel 😉 

coral_bleach
Source: https://srilankaclimate.wordpress.com/2015/10/09/scientists-say-a-dramatic-worldwide-coral-bleaching-event-is-now-underway/

LA GAMME WINDSURFEUR/EUSE/

Jeewin s’adresse aux sportifs avant tout, et comme j’ai pu le tester, les crèmes sont vraiment hyper denses et qualitatives, du genre à durer au moins une demi-journée de ride sans devoir en remettre sur le visage. Les crèmes sont faites pour être utilisées sur des petites surfaces de peau (visage, main), et pas par grands étalages sur le poitrail façon plagiste.
La gamme Jeewin se découpe en trois familles: la famille solaires, soins/huiles de massage et produits plus spécifiques aux sports comme des crèmes anti-irratation. Vous pourrez aussi trouver une gamme spéciale windsurfeur(euse) sur le site qui comprend en plus des produits solaires des trucs pas du tout accessoires comme la crème réparation mains, prise au pif comme ça. Je sens que je vais demande à la tester pour Hawaï!

Tous les tubes font 75mL max et sont donc autorisés en bagage cabine en avion, plutôt pratique quand on crame du nez instantanément dès qu’on se retrouve dans un endroit ensoleillé.

Personnellement j’utilise principalement les 4 échantillons ci-dessous, à savoir pour les myopes la crème solaire, la crème anti-irritation qui j’espère me servira le moins possible (que je ne retrouvais pas dans mon sac dans le noir, d’où son absence sur la photo), la crème après-soleil et les sticks. Si vous avez des questions, n’hésitez pas!

bisbisP9190003

LA CRÈME 50+: 5/5

Si vous recherchez transparence diaphane et discrétion, retournez au supermarché. C’est de la vraie crème de moniteur de voile puisqu’elle répond à ce critère: « pour que ça marche, il faut qu’on la voie »! (Seb du club Eole dans le texte, des années de cramage de gueule à encadrer des mômes d’expérience). Ce que mon copain nomme vulgairement du plâtre. Du genre à rester incrusté deux jours sur le visage pour les peaux sèches (critère n°2: le nombre de jours avant la mort naturelle du filtre). Moi, j’adore. Une noisettine suffit à se couvrir du nez jusqu’aux pommettes en passant par le front. Pour le style, Apache, Navajo ou Alita Battle Angel, c’est à vous de voir.

Dans la catégorie crèmes minérales, elle est plus dense que celles que j’ai déjà pu tester en version spray (Alphanova bébé et Labo de Biarritz). L’Alphanova est de la super came, la Labo tient un peu moins bien mais se défend très honorablement. Mon critère est de regarder ce qu’il me reste sur le nez notamment parce que j’ai tendance à le frotter sur ma manche. Verdict: la Jeewin ise ze best, c’est vraiment qualitatif. Une fois que c’est mis, ça ne coule pas, ça ne s’en va pas, et on n’en a pas plein les mains quand on se gratte négligemment la joue.

Sioux surf

LES STICKS 50+: 4/5

Je ne doute pas de l’utilité du stick pour certains usages, me concernant je ne suis pas du tout fan du concept que je trouve être une aberration packaging coûteuse, d’où le -1 de base. Des traces de crème franchement, ce n’est pas comme avoir du mazout plein les doigts avoir été chasser le bernard-l’ermite pendant une marée noire sachant que de toute façon, on va en mettre sur son poncho et/ou son tshirt à un moment donné. En plus ça coûte hyper cher rapporté à la quantité. Autre désavantage du stick pour les Benoît et Bernadette Brisefer patentés, c’est la fragilité du système de molette, j’en ai déjà mis un hors-service.

Si je ne m’embarrasse pas de quelques traces de zinc à des endroits non stratégiques dans la prévention des mélanomes, j’ai entendu dire qu’Antoine Albeau par exemple évitait de serrer la main aux quidams sur la plage en compétition pour ne pas malencontreusement se retrouver avec une substance glissante non identifiée sur l’épiderme sous peine de voir son wish transformé en savonnette.
Rater le wish c’est une chose, mais se donner la peine de le rattraper correctement pour qu’il glisse entre les doigts devant Pierre Mortefon à la première bouée, c’en est une autre.
À la lumière de cette anecdote, on comprend mieux ce qui a suscité la naissance des sticks: des gens qui n’aimaient pas avoir les mains sales. Finalement, le stick c’est un peu le tueur à gages de la protection solaire.

bisP1270618

Pourquoi tant de haine? Ma seule expérience se résumait à l’utilisation d’un stick 71 Percent acheté à Fuerteventura qui:

– a coûté un bras comme il se doit
– tenait que dalle avec une texture assez grasse et grumeleuse
– avait un parfum de monoï/huile de coco/je ne sais quoi qui faisait redouter l’approche des guêpes
– À deux, on a défoncé le stick en une semaine et demi en n’en mettant que sur le visage alors qu’avec un spray et 5€ de plus je peux faire la squaw pendant minimum un an.

J’ai donc rapidement catégorisé les sticks solaires dans la section « arnaque marketing – less is more expensive ».

Un stick reste un stick, c’est-à-dire un objet cylindrique à la capacité systématiquement inférieure à celle de notre imagination et occasionnant le même désespoir abyssal une fois la ressource arrivée à épuisement, malgré maintes attaques du cul du distributeur au cure-dent. Stick Uhu ou stick solaire, même combat. D’ailleurs c’est exactement ça: Uhu vs Scott, Seventyone vs Jeewin, ça parlera à ceux qui se rappellent de leurs expérimentations sensorielles portant sur la texture des tubes de colle en cours d’histoire.

Mis à part le contenant en lui-même donc, l’agglomérat pâteux de 71% et l’ovale bien dense de Jeewin n’ont tellement rien à voir entre eux que j’ai l’impression de vous vendre un multicuiseur-vapeur-barbecue en inox anticancer made in France sur la place du marché. J’ai voulu tester la couleur verte en crayonnant un truc sur ma main gauche, l’esquisse est restée tatouée là pendant 3 jours. En prenant des douches, oh. La texture est plus dense, ça se tient beaucoup mieux. Par rapport à la crème c’est un peu plus sec et aussi dense, aussi j’ai étalé un peu avec les doigts comme on finit toujours le faire.

Encore une fois super qualitatif pour les amateurs!

Jeewin

Deux jours plus tard on me demande encore pourquoi j’ai du bleu sur les mains…

CREME APRES-SOLEIL: 3,5/5

Elle contient de l’extrait d’Aloe Vera Barbadensis, une plante réputée pour ses propriétés régénératrices de la peau, mais ne pas s’exposer au soleil après l’avoir mise! Attention, l’Aloe Vera rend la peau photosensible, comme disent tous les sites de bloggueuses beauté véganes. Concrètement, ça va vous faire désquamer la peau avec avis de blizzard, comme j’ai pu le constater personnellement. De toute façon entre la tempête de peaux mortes et les cloques de Biafine frite, je pense qu’il est inutile de rappeler le principe d’utilisation de l’après-soleil. Si comme moi vous êtes étourdi(e), pensez au tatouage sur la main. Non, oubliez, ça ferait trop de tatouages. Entre « fermer les fenêtres avant de partir », « ne pas laisser les clés sur la portière », « pass Navigo », « ne pas mettre d’après-soleil avant 19h », « éviter le soleil entre 11h et 17h », « rester diplomatique au boulot face à des propos/personnes insensés, dégradants ou stupides », « ranger tout », « lycra chrono harnais », « parce que je le vaux bien », « t’es un gagnant Serge » c’est déjà complet…

L’odeur style fraîcheur marine est un peu forte, plutôt agréable. La crème nourrit efficacement la peau mais il manque le petit côté fraîcheur de la Biafine. Pour moi qui consomme des hectolitres de Biafine à chaque coup de soleil, le format est un peu petit.

Sioux sup

CONCLUSION

Je suis super satisfaite de la qualité des produits, si vous êtes amateur ou amatrice de vraie crème minérale bien dense qui tache, Jeewin mérite toute votre attention. C’est très similaire aux crèmes minérales d’Uriage qui faisait aussi partie des hyper résistantes. Pour les plus coquets qui trouvent que l’effet visage pâle ne leur sied point, les sticks se déclinent également en couleur fond de teint. Tout le monde n’y verra que du feu pour vos soirées cagoles.

Bref, je recommande à fond, j’ai hâte de tester la suite 🙂

antifer juin 2019

PS:

CONSEILS DE CONSERVATION:

* Si vous voulez flinguer votre crème solaire, laissez-la bien au chaud dans votre voiture en été. Rien de plus efficace pour séparer les composants et la rendre inutile en quelques jours!

* Pour qu’elle tienne le mieux possible, appliquez 30 minutes avant d’aller à l’eau pour que la crème pénètre durablement dans la peau. La Jeewin résiste bien mais si vous voulez qu’elle se fixe plus longtemps, ce laps de temps est nécessaire.

PPS: je tenais à mettre une photo de moi debout sur mon surf pour vous montrer mon style de fou quand même, j’ai bien vu que les photos vous portaient à confusion quant à mon projet de rentrer sur le WSL ^^

bisP9150270
Truly amazing

2 réponses sur « NOUVEAU SPONSOR: JEEWIN, La crème solaire made in France »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s